Horaires Concours

Classements Circuits / Championnats

Secrétariat du CREA

Coordonnées
Corinne KOESSLER
Léa MILANI
Aéroparc 1, 19a Rue Icare
67960 Entzheim
Tel : 03 88 36 08 82
Fax : 09 70 61 04 77

Portable Président : 06 80 84 37 67
E-mail : crealsace@wanadoo.fr
E-mail : jean.pascal.jobst@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture
Lundi : 8h à 12h - 14h à 16h
Mardi: 8h à 12h - 14h à 16h
Mercredi : 8h à 12h
Jeudi : 8h à 12h - 14h à 16h
Vendredi : 8h à 12h - 14h à 16h

CONSEIL DES CHEVAUX DU GRAND EST
Magali BOGAERT, chargée de mission, assurera une permanence au siège du CRE ALSACE à ENTZHEIM, le mardi 26 septembre 2017.
Les personnes qui le souhaitent peuvent la contacter au 06 84 91 65 33 (ccge.magali.bogaert@gmail.com) pour fixer un rendez-vous ! Site : www.conseilchevauxgrandest.fr

Plan d'accès



Crédits photos: Arnd Bronkhorst - Frédéric Chéhu - Paula Da Silva - Frank Sorge - Charles Mann - Jacques Toffi

Partenaires

Partenaires

Dressage

Composition de la commission régionale de dressage
Suite au retrait de Séverine TEILLARD, l'intérim est assuré par le Secrétariat Général du CREA.
- Véronique BERNA 
- Corinne DELHAY-SCHELCHER 
- Michèle DI BELLA
- Alain FRITSCH (en charge des actions transfrontalières).
- Nathalie MONVEL
- Elisabeth RIETSCH
- Laurence WILHELM
Membres de droit : Jean-Pascal JOBST (Président du CREA) et Patrick GISSELBRECHT (Secrétaire Général du CREA).

  SAISON SPORTIVE 2016-2017 

- Règlement Général 2017 applicable au 01/02/2017.
- Règlement Dressage 2017 applicable au 01/02/2017.
- Reprises.
- Règlements des Championnats et Critériums d'Alsace 2017.
- Aide à l'organisation des concours de dressage.
- Pack Services.

Actualités

Comment concourir en Allemagne ? RDV sur l'onglet "Compétitions".

LISTE DES ENSEIGNANTS TITULAIRES D'UN BFE de DRESSAGE Niveau 2 :

- DI BELLA Michèle
- DUMOULIN Damien
- USCHE Sylvie

AIDES CREA AUX COMPETITEURS 

Seules les demandes d'indemnisation des compétiteurs ayant participé aux manifestations ci-dessous seront prises en compte :
- Championnat Master Pro - Le Mans (09-12 octobre 2014)
- Championnat Amateur et Championnat des As - Le Mans (du 30 octobre au 01er novembre 2015).

 OFFICIELS DE COMPETITION

- Conditions de prise en charge par le CREA, des frais de déplacement et d'hébergement liés aux formations organisées par la FFE au profit des Officiels de Compétition de niveau Candidat National Elite, Elite ou International : en plus des conditions de base (périodicité et information préalable), il y aura lieu de participer aux jurys régionaux à hauteur de 8 demi-journées dont 6 sur des étapes du Grand Régional par an et/ou conduire, au bénéfice de la région, des actions de formation (cours, tests....).   

Formulaire de demande de défraiement du juge de dressage

ECHELLE DE PROGRESSION ET LEXIQUE (version de mars 2012)

Comment devenir juge de dressage ?

• Répertoire des juges de dressage : s'adresser au secrétariat du CREA (tél. 03 88 36 08 82).

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Examen du Brevet Fédéral d'Entraîneur de Dressage Niveau 2

SHU Eckwersheim - lundi 25 mars 2013

Le « Brevet Fédéral d’Entraîneur » est un examen destiné aux enseignants diplômés d’Etat qui souhaitent valoriser des compétences en matière d’entraînement dans une discipline équestre. Ce dispositif, mis en place pour la première fois, comprend 3 niveaux correspondant aux 3 circuits de compétition (club, amateur et pro). Il se veut évolutif : il faut en effet qu’il ait une « vraie » valeur pour que les enseignants aient envie de le passer. Le Comité Régional d’Equitation d’Alsace se propose d’ailleurs de créer un « label » pour les clubs ayant un « enseignant entraîneur »

 

Dominique Flament et Jean-Noël Mychalysin

Patrick Gisselbrecht, secrétaire général du CRE Alsace, raconte :

"Tout est encore bien calme en ce lundi 25 mars, route d’Olwisheim. Au bout de la rue, la S.H.U. d’Eckwersheim s’apprête à accueillir les protagonistes du tout premier examen de Brevet Fédéral d’Entraîneur de niveau 2 jamais organisé en Alsace. Il va s’agir, aujourd’hui, de dressage.

En président avisé, Pierre Jundt a précédé tout le monde. Son perfectionnisme légendaire ne saurait souffrir la moindre improvisation, le plus infime défaut. La salle de réunion est donc prête pour l’épreuve écrite d’une heure par laquelle on doit débuter. C’est sérieux mais convivial aussi : les viennoiseries et le café sont là pour en témoigner.

8h30 : Patrick Gisselbrecht, secrétaire général du CRE Alsace, arrive avec le matériel d’examen et … les sujets, bientôt rejoint par Frédérique Jourde, présidente du jury désignée par la DTN. 9h00 approchent. Aucun candidat en vue … petite inquiétude vite dissipée par l’arrivée de Michèle Di Bella et Sylvie Usché, ralenties par les travaux de la ligne TGV sur l’un des accès au club, puis par celle de Damien Dumoulin retardé, quant à lui, par le trafic sur le contournement de Strasbourg. Très vite, la tension monte : c’est l’instant de vérité, celui où va se vérifier l’efficacité des 70 heures de formation suivies avec assiduité, celui aussi où va se concrétiser une année d’efforts, celui, dans tous les cas, où l’on touche au but !

Entre deux gorgées de café, le croissant à la main, on s’encourage ou on se désespère. « J’ai tout oublié, je ne sais plus rien, je ne me souviens plus de l’échelle de progression, …. » entend-on dans le petit groupe qui s’est formé. Il est urgent de démarrer. Une fois les sujets distribués, la concentration aura raison du stress ! Et ça marche ! La réflexion prend le relais. Attention, on ne communique pas, on nous surveille ! Et puis, ce sont successivement Jean-Noël Mychalysin et Dominique Flament qui rejoignent le club en vue des épreuves pratiques qu’ils vont avoir à évaluer. Michel Mouré est là aussi pour juger l’UC 2 avec Frédérique Jourde mais surtout pour s’assurer que ce qu’il aura travaillé à transmettre aux candidats se révèlera efficace …  Les copies à peine ramassées, on entre dans le vif du sujet et, tandis que Sylvie Usché rejoint le manège où l’attend, à cheval, Armand de Martimprey  - qui a accepté, sur son temps de congé, de servir de « cobaye » - Damien Dumoulin s’isole pour peaufiner la soutenance de son mémoire.

Sylvie Usché et Armand de Martimprey, à cheval

Optimiser la performance…

Armand « déroule » la reprise Amateur 2 Préliminaire. Sylvie observe, prend des notes. Le jury aussi. Puis, c’est l’analyse de la prestation : les points faibles sont repérés, décortiqués avant la 2ème phase, une séance de travail destinée à les améliorer. C’est l’optimisation de la performance. Les exercices se succèdent, beaucoup d’indications, de la passion parfois. Durant 40 minutes, il en sera ainsi. Armand trace à nouveau sa reprise. Elle est meilleure. C’est bon signe pour Sylvie qui dialogue, à présent, avec Jean-Noël Mychalysin et Dominique Flament : elle explicite ses choix, défend son approche et justifie sa démarche. Michèle Di Bella attend patiemment son tour. Dans un instant, elle aura à s’occuper de Myriam Wolgensinger et de son cheval de concours complet.

Restée en salle, Frédérique Jourde corrige l’écrit du début de journée. D’ores et déjà, les choses s’annoncent plutôt bien pour les candidats, leurs notes sont bonnes et l’UC 1 acquise pour chacun. Mais, bien sûr, ils l’ignorent encore …

 

Michèle Di Bella et Myriam Wolgensinger, à cheval

Michèle est à l’œuvre pour améliorer le pas de Quick des Ranches. « Dans le calme, bien marquer les 4 temps, laisse lui le temps de poser ses pieds… »

Et Damien, questionné par Frédérique Jourde et Michel Mouré détaille la démarche d’entraînement grâce à laquelle il a conduit son élève Cassandra Reisser au titre de Championne de France Club 3 Benjamin en 2012. La matinée s’achève. Ouf, plus qu’une UC pour chacun !

  

 Damien Dumoulin et son élève Cassandra Reisser, Championne de France Club 3 Benjamin en 2012

Le restaurant du club, ouvert exceptionnellement pour la circonstance, reçoit candidats, membres du jury et « cobayes ». Autour de la table, les discussions vont bon train. Il est question de tout, sauf d’examen ! 14 h00 arrivent bien vite et replongent les uns et les autres dans la réalité du moment. Mais l’issue est proche : Damien s’en va optimiser la performance d’Armand et d’un autre de ses chevaux pendant que, tour à tour, Michèle et Sylvie soutiennent leur mémoire.


Champagne … !

Vers 15 h 30, les dés sont jetés : on pose les dernières notes et observations, on coche des cases, on additionne. Frédérique Jourde collationne l’ensemble des évaluations, vérifie une dernière fois, renseigne le PV d’examen qu’émargent les membres du jury. L’attente est lourde. Il est temps d’y mettre un terme.
Dans un coin de la salle, Pierre Jundt aligne des flûtes et débouche le champagne (y aurait-il eu quelques indiscrétions ?...) Le signe ne trompe pas. Les candidats échangent des regards entendus et affichent un sourire presque détendu. L’annonce officielle ne fera qu’accentuer ce sourire puisque les 3 UC sont largement acquises pour tous.

L’Alsace compte désormais 3 entraîneurs brevetés au niveau 2 dans la discipline du dressage ! Une réussite de 100 % dont le CREA se réjouit et s’honore !

 

De gauche à droite :
Frédérique Jourde, Jean-Noël Mychalysin, Michel Mouré, Sylvie Usché, Patrick Gisselbrecht, Damien Dumoulin, Michèle Di Bella et Pierre Jundt


Dominique Flament

Ex-écuyer du Cadre Noir et ex-entraîneur National de Dressage, Dominique Flament, qui a longtemps évolué à haut niveau en concours complet, est aujourd'hui expert fédéral et entraîneur privé. Il a participé aux Jeux Olympiques de Moscou en 1980 avec Vol au Vent. Il réside dans le département du Var.
"J'adore enseigner et entraîner. Transmettre, c'est la plus belle façon de se réaliser après avoir monté à haut niveau".
Le leitmotiv :" Savoir - Savoir faire - Savoir faire faire "

Jean-Noël Mychalysin
Cavalier de dressage, il pratique volontiers l'obstacle : "Je me sers du dressage pour régler les problèmes d'obstacle et je me sers de l'obstacle pour distraire..." Expert fédéral depuis 2008, il réside en Bourgogne où il dirige une écurie et un élevage privés :"On fait ses preuves sur le terrain en écoutant les autres"
Le leitmotiv : »Ecouter le cheval »

La question de confiance : Que pensez-vous de Jan Bemelmans, le nouvel entraîneur de l'Equipe de France ? "
"Il a travaillé avec des éthologues, ce qui lui donne une approche différente du cheval ; c'est un plus ... J'espère qu'il aura le temps... Il doit en effet gérer le court terme : les Jeux Mondiaux en 2014, les Jeux Olympiques en 2016... C'est peu...  après plus de 10 ans passés en Espagne ! »

Que pensent nos deux experts des concurrents de ce matin ?
"Pour entraîner des cavaliers Amateur 2, leur niveau est largement suffisant - il n'y a eu ni contre-sens, ni hors sujet !
En revanche, les interventions manquent de connaissances en biomécanique et en musculation du cheval".

Alors, Mesdames, Monsieur... à vos manuels d'anatomie équine !

Frédérique Jourde
Titulaire du BEES2, Frédérique Jourde préside aux destinées de la Commission Examens et Formation du Comité Régional d’Equitation de Lorraine dont elle est également le Conseiller Technique.

Michel Mouré
On ne le présente plus : cavalier de Grand Prix et entraîneur privé, il est depuis de nombreuses années expert fédéral dans la discipline du dressage.

Patrick Gisselbrecht
Titres et Photos : Monika Richter

 

  

Juges, entraîneurs et compétiteurs : un brainstorming de haut niveau... 

Date : samedi 16 mars 2013 de 9h à 17h
Lieu : Écurie Dacôté, Marlenheim, Bas-Rhin
Coordonnées GPS : N 48° 36,818', E 7° 30,370'
Météo : très, très variable…

Il n’y a pas que les chevaux, les cavaliers et les entraîneurs. Il y a aussi les… JUGES que les amateurs de compétition vont régulièrement rencontrer à la belle saison. Et ces juges bénévoles ont besoin de rafraîchir leurs connaissances, aussi souvent que possible, car l’équitation de dressage évolue sans cesse. C’est la raison pour laquelle, le 16 mars dernier, l’Écurie Dacôté a récidivé avec une expérience déjà tentée en 2012 : l’intervention conjointe d’un juge de dressage – Bertrand Hardy - et d’un entraîneur expert fédéral – Michel Mouré – auprès de plusieurs couples cavaliers-chevaux devant un public de juges alsaciens.

Ce stage, dit « complémentaire » était un « plus » au cursus annuel obligatoire des jurys. Initié par le CRE Alsace, il se proposait d’étudier plusieurs couples de niveaux différents, depuis le Cycle Libre jusqu’à l’Amateur Elite.

 Bertrand Hardy (debout) et les juges venus assister au stage

9 heures : il fait beau et froid, on a fait le plein de café chaud, il s’agit de tenir la distance. Les chevaux qui vont se succéder dans le manège offrent un large éventail de qualités et de défauts qu’il s’agira de repérer, d’analyser et de commenter.

Bertrand Hardy fixe d’entrée le cadre : pour les stagiaires, l’objectif sera de faire une évaluation du cheval au début de la séance (impulsion, fonctionnement, souplesse du dos, décontraction) et de suggérer, à la fin de la séance, les améliorations souhaitables. D’emblée, on comprend que la démarche va au-delà du simple jugement (« Je note ce que je vois ») pour offrir une meilleure compréhension de la mécanique du cheval (« Je note ce que je vois - ET je comprends ce qui se passe »)

Un peu à l’écart, Michel Mouré dirige chaque couple pendant 45 minutes. Il respecte soigneusement le niveau de chacun et s’attache à corriger les défauts observés, au fur et à mesure qu’ils apparaissent, quite à insister longuement sur une difficulté. Et la résoudre. Le passage du coin (ah ! le PASSAGE DU COIN, presque aussi redouté sur les terrains et dans les manèges que sa consœur la DEMI-PIROUETTE AU PAS !!!) … « Il faut mettre le CORPS dans le coin… LE CORPS !» Et la détente, si souvent escamotée ou mal conduite : » Même si tu es en sous-impulsion au début, ça n’a pas d’importance, le cheval doit faire ses quatre temps tranquillement… » Un cheval noué : « Essaies d’avoir la ligne du dessus pour qu’il s’articule davantage » Il échappe : « Le contrôle, assures-toi du contrôle… » … et puis les recommandations obligatoires, celles que chaque cavalier aimerait pouvoir se répéter en boucle : « Vas avec, vas avec ! Plus bas, plus rond ! Ne le montes pas tout le temps ; quand c’est bien, fous lui la paix ! »... Bref, les fondamentaux.

 "La sensation d'être porté" (niveau Amateur 3)

  

Pirouette au galop (Niveau Amateur Elite)
"Un cheval très juste " (B. Hardy) 

« Prenez l’habitude de repérer ce qui est bien chez les chevaux… »

Cette recommandation de Bertrand Hardy a son importance. Un jugement, aussi juste soit-il, ne peut pas être uniquement négatif. « Vous devez d’abord dire ce qui est bien : ici, la jument est décontractée. Les points qu’on aimerait améliorer ? La poussée et la capacité à se porter » L’objectif, en effet, est d’assister à l’évolution pas à pas, du fonctionnement d’un couple et d’analyser le pourquoi et le comment du changement. Un cheval visiblement inquiet … Avant : « Il n’est pas relax… il ne bouge pas dans tout le corps : on aimerait qu’il gagne un peu plus de flexion dans ses articulations… Après : « Je ne sais pas si vous avez dans l’œil la manière dont il trottait tout à l’heure, il avait les jarrets droits… » Michel Mouré approuve : « Il faut qu’il s’articule un peu plus » Pour l’auditoire de juges, l’occasion est belle de s’aiguiser le regard.

Fil rouge de cette journée, l’échelle de progression, garante du développement harmonieux du cheval athlète. Bertrand Hardy commente : « L’échelle de progression vous donne des repères sur les NIVEAUX D’EXIGENCE dans un niveau de dressage donné ! » Car, si les critères n’évoluent pas, les techniques et les chevaux évoluent.

En savoir plus sur "l'échelle de progression" :
onglet Dressage, "ECHELLE DE PROGRESSION ET LEXIQUE" (version de mars 2012)

Que faut-il à un juge pour bien juger ? Pour Bertrand Hardy, "Pour juger, il faut monter et avoir un peu dressé…" mais aussi : "Il faut voir les coulisses… " Alors, qu’on se le dise, cavaliers, juges, enseignants, n’hésitez pas à vous glisser dans les paddocks de détente des grands concours, aux stages de dressage des experts fédéraux, retenez votre souffle et regardez, regardez, regardez ...

 Michel Mouré

Cavalier de Grand Prix et titulaire du BEES 2 depuis 1972, il a formé de nombreux couples classés au niveau national et international. Installé aujourd’hui en Alsace, il sillonne la région pour animer des stages et faire profiter de ses conseils des cavaliers de tous niveaux. Le dernier « mot » en date : « Une transition, ce n’est pas un dépôt de bilan »

Bertrand Hardy

« Un bon juge, c’est quelqu’un qui sait faire de l’analytique et du synthétique »
Juge National Elite depuis 25 ans, cavalier et homme de Ressources Humaines, c’est un pro de la formation et un convaincu de l’éducation permanente : « J’aime partager ce que j’ai appris des autres ». Ancien élève de Marina Caplain Saint André, installé dans le Val de Loire, il continue à monter de jeunes chevaux en Cycle Libre et anime de nombreux stages de juges dans les régions.

Monika Richter

 A venir : le compte-rendu de l'examen du Brevet Fédéral d'Entraîneur (BFE2) qui a eu lieu à Eckwersheim le lundi 25 mars dernier - Rencontre avec Jean-Noël Mychalysin et Dominique Flament.

 

 

Stage de formation au Brevet Fédéral d'Entraîneur de Dressage Niveau 2

Eperon du Kochersberg - Truchtersheim - 15 octobre 2012

 

Passionnante journée pour les candidats au Brevet Fédéral d’Entraîneur de Dressage niveau 2  lundi 15 octobre à Truchtersheim. Initié et organisé, sous couvert de la FFE, par le Comité Régional d’Équitation d’Alsace, ce cursus en 35 heures réunissait  5 stagiaires, 5 cavaliers et 5 chevaux dans les confortables installations de l’Éperon du Kochersberg. Le cavalier de Grand Prix Michel Mouré, qui assure cette formation, a su à merveille mettre ses sujets en situation.

La journée avait bien commencé avec l’analyse des vidéos fournies par la Direction Technique Fédérale. Ces vidéos, tournées et montées pour l’occasion, montrent, outre des reprises entières, la répétition du même mouvement réalisé par des cavaliers différents. Travail de juge: on visionne, on analyse, on compare, on critique. Michel Mouré n’est pas satisfait des réponses, alors on revient en arrière, on visionne, on analyse…  Plusieurs figures sont ainsi disséquées, dont certaines jugées délicates par les candidats, comme la demi-pirouette au pas. Pendant les concours, les vrais juges, eux, n’ont droit qu’à une chance !

On se regroupe ensuite dans le grand manège où le premier cavalier détend déjà. Ainsi, pour travailler au plus près des situations que les candidats vont rencontrer le jour de l’examen, on leur propose, comme le jour de l'épreuve, l’analyse d’un couple cavalier/cheval tiré au sort dans le temps imparti de 20 minutes.Le cadre choisi: la reprise Amateur 2 préliminaire et sa détente.

Michel Mouré en profite pour rappeler les buts de la formation et le rôle particulier de l’entraîneur. Plus grand-chose à voir avec la fonction de moniteur… Il insiste sur les critères de jugement, les objectifs de progression et … les solutions proposées pour les atteindre.
 

Plutôt que des critiques, des solutions !

 Par chance, les chevaux en présence sont suffisamment différents les uns des autres pour offrir une grande variété de situations : un KWPN de niveau Amateur Elite, un poney classé  en Amateur 2, un cheval qui débute en Amateur 1, un PRE plutôt délicat et un selle français, vice-champion d’Alsace 2012 en Amateur 1 de … Concours Complet.

Deux stagiaires et deux couples vont se succéder avant le déjeuner. Le candidat entraîneur dirige la détente de son cobaye et s’efforce d’obtenir l’attitude et la cadence convenables pour une présentation correcte. Pas question de dérouler si le couple n’est pas prêt, mais attention, le compteur tourne ! Et toujours la même exigence de la part du formateur :

DONNEZ DES SOLUTIONS !

 

  

Du » placement » et de l’emploi de la jambe…              Après la mise en main sur la volte : plus rond !

Le reculer  (Cécile Merglen/Plaisier)

Identifier les problèmes…

Trente minutes maximum pour identifier les problèmes et les analyser, proposer des solutions, en observer les effets et apporter les rectifications nécessaires. A l’issue de la prestation de chaque équipe : analyse, diagnostic, commentaires, discussion, débriefing. Face à chaque difficulté rencontrée, Michel Mouré soumet une ou plusieurs idées auxquelles le candidat n’a pas forcément pensé ; on teste le résultat… N’est-ce pas mieux ainsi ?

Après le déjeuner, trois nouveaux couples et trois nouveaux stagiaires. En piste : un selle français plus habitué aux reprises du complet, un poney confirmé en Amateur 2 et un « Deutsche Pferde » qui a débuté cette année en Amateur 1. Autant dire que les modèles, les équilibres et les allures sont difficilement comparables !

Marion Wilhelm/ Qapuccino de Fay  (Selle Français section A)
 Salomé Huet /Maxence des Bergers (Poney)

 

Le Comment du Pourquoi ...

Le jour de l’examen, le futur entraîneur devra en effet, entre autres qualités, montrer qu’il a dépassé le stade de la simple initiation de son élève au dressage et qu’il est capable de l’aider à résoudre des problèmes concrets.  Pas seulement QUOI, mais  POURQUOI, et surtout  … COMMENT. Simplifier, décomposer, aller à l’essentiel tout en étayant ses propos sont les principaux messages que Michel Mouré s’est appliqué à transmettre. 

 Michel Mouré : démonstration

 

  Début de la diagonale:comment préparer utilement l'allongement au pas
  Sarah Di Bella / Chopard 10  (Deutsche Pferde) 

 Apparemment ravis de cette journée de formation au BFE2 Dressage, les stagaires ont souhaité renouveler l’expérience avant l’examen qui se déroulera au printemps ; cette fois, on consacrera davantage de temps au visionnage et à l’analyse de vidéos.  Histoire de se forger un œil d’aigle.

 

Championnats de France des Clubs – 21/29 juillet 2012

Ah ! Aller à Lamotte …

Les Championnats de France Poney à peine courus, le Parc Fédéral de Lamotte-Beuvron accueillait les Championnats de France des Clubs. Deux semaines de compétition,  plus de 14 000 cavaliers, 13 500 chevaux et 500 000 visiteurs !

Les Alsaciens y étaient … Témoignages.

 

Dans la catégorie Club 3 Benjamin, c’est Cassandra Reisser (Ecurie Galop Un Muringer) qui devient Championne de France avec Lovely du Rond Pre et une moyenne totale de 73,21%.  Qu’en pense son coach, Xavier Dumoulin ? « En choisissant le dressage, Cassandra fait preuve d’une grande maturité ; rigueur, patience et assiduité ne sont pas des qualités toujours acquises pour une jeune fille de 11 ans ! »

 

 

CASSANDRA REISSER

Cassandra et Lovely se sont rencontrés aux Ecuries Muringer et la symbiose a rapidement opéré, produisant très vite les premiers résultats.  Le couple monte en effet régulièrement sur le podium dans les concours régionaux. Comment Damien et Cassandra ont-ils préparé ces Championnats ? Un planning de travail strict, l’élaboration de la reprise libre en musique sur le thème du Roi Lion, la recherche de la précision dans la reprise imposée, des répétitions et encore des répétitions et la … dé-con-traction...  Le plaisir avant tout !

« En tant que coach je trouve important de ne rien changer le jour J. Il est vrai que la pression est différente ce jour-là, mais Cassandra, qui a su faire preuve d’un grand sang-froid, nous a éblouis lors de ces Championnats de France ! Une médaille d’or dont je suis fier ! » conclut Damien Dumoulin.

 

CLUB 3 BENJAMINS : le podium

Dans la catégorie Club 3 Cadet, Marie Pfister remporte la médaille d’or avec Quidam Albany (71,38%), l’argent et le bronze revenant respectivement à Ophélie Noehringer /Elton (70,96%) et à Elisa Olive /Quick (69,42%).  Le trio est issu du même club, la Société Hippique de la Thur ! Bref, un podium 100% Thur !

 MARIE PFISTER, CHAMPIONNE DE FRANCE EN CLUB 3 CADET ET QUIDAM ALBANY

Marie a 16 ans et Quidam, un poney Haflinger qui appartient au club en a 8.  Après des débuts en pony games et quelques difficultés avec sa jument de CSO, Marie suit les conseils de sa monitrice et se lance dans le dressage. Objectif : s’améliorer à l’obstacle, s’améliorer tout court et - pourquoi pas - faire des concours de dressage avec sa jument. Marie, dont la discipline de prédilection est l’obstacle, n’oublie pourtant pas son principal objectif : « ALLER A LAMOTTE … en CSO ». Elle n’oublie pas non plus de rendre hommage à sa coach, Anne Bollinger, dont elle a apprécié l’engagement sans faille.

« Marie est une cavalière qui ne baisse pas les bras ; quant à Quidam, sa participation à Lamotte n’était même pas envisagée il y a quelques mois ! Ophélie a débuté cette année en compétition, elle est très attentive et ne demande qu’à progresser ; Elisa, quant à elle, est presque un vétéran des championnats auxquels elle a déjà participé plusieurs fois »

Pour préparer ses trois jeunes championnes, Anne s’est concentrée sur les détails, toujours les détails : l’amélioration de l’attitude, la minutie du tracé, la perfection du mouvement. Et puis, toujours cette fameuse décontraction sans laquelle rien ne passe. « Un podium avec trois cavalières de son équipe, c’est très émouvant et tellement incroyable ! » s’émeut Anne Bollinger, « ce moment restera gravé dans mes souvenirs ! Merci à l’équipe de dressage, à leur bonne humeur, à leur esprit de groupe et à leur motivation ! »

Enfin, dans la catégorie Club Elite, c’est une jeune cavalière de 16 ans, Brenda Brenckle, qui est devenue Championne de France avec une moyenne de 71,70% (Haras des Bussières). Elève de Véronique Berna, Brenda possède et travaille son cheval Typhoon depuis moins d’un an. Elle est pourtant loin d’être une débutante puisqu’elle a débuté à l’âge de 3 ans en baby poney et qu’on peut la voir en compétition depuis 2004.

 

CLUB ELITE : le podium

Consciente de l’importance du dressage dans la formation du cavalier, Brenda considère la compétition comme le meilleur moyen de progresser : se mesurer aux autres, se remettre sans cesse en question et … étudier les protocoles remis par les juges.

« L’or était mon objectif, c’est ce que je visais, j’étais déterminée ! » Déterminée, Brenda l’est qui n’oublie pourtant pas de remercier ses parents, sa coach Véronique Berna et, bien sûr, Typhoon.  Alors, attention, il va falloir compter avec Mademoiselle Brenckle chez les Amateurs en 2013 !

 

BRENDA BRENCKLE